Votre serviteur nommé Saké Samouraï par les producteurs japonais

Cérémonie Saké SAmouraï

On m’avait demandé de garder le secret jusqu’à l’annonce officielle à Kyoto le 12 octobre 2012, date de la cérémonie dans l’un des plus anciens sanctuaires shinto du Japon: le Shimogamo Jinja!

Ce que j’ai tenu, bien entendu, me préparant à relater discrètement dans mon petit blog,  le grand honneur que les producteurs de Saké Japonais m’ont fait en m’élevant au titre de Saké Samouraï….! (Pour celles et ceux qui se demandent ce que peut bien être un Saké Samouraï, je prendrais le temps de l’expliquer dans un prochain billet. Si vous lisez le japonais, éventuellement un peu l’anglais, vous pouvez déjà consulter le site www.sakesamurai.jp)

 

Mais je ne m’attendais certainement pas à une telle reprise de l’information par la quasi totalité des médias français sur le web et certains même dans leur version papier. Le fait que je sois le premier français à recevoir cette distinction y est probablement pour quelque chose mais je me réjouis surtout que les médias généralistes s’intéressent enfin au Saké Japonais. (Il y avait déjà eu la semaine passée un article de Libération!)  J’espère que ce n’est qu’un début et que notre breuvage préféré va enfin petit à petit commencer à trouver ses lettres de noblesse dans la presse francophone. Nous sommes un certain nombre en France à œuvrer dans ce sens depuis quelques années et il est encourageant de voir que les choses commencent à bouger! Je leur dédie cette récompense car il s’agit d’un travail d’équipe (et de longue haleine… Gambarimasho!)

A peine rentré du Japon donc, sur un quai de métro, je vois un parisien tourner la page de Direct Matin…. pour y apercevoir ma trombine! 1ère surprise du jour, surtout quand on n’est pas habitué au battage médiatique!

 

Le même jour, un ami me prévient que c’est Laurent Ruquier qui reprend l’info dans son émission “On va se gêner” et tente de faire deviner à ses chroniqueurs la nature du titre qui m’a été décerné… S’enchainent plusieurs demandes d’interview, notamment à la radio sur RFI…. Bref, vous le comprendrez, je suis un peu occupé pour l’instant mais j’espère vous retrouver très bientôt sur le blog pour vous donner plus de détails sur mon dernier séjour nippon, les nombreuses visites de sakagura, le plus grand Saké Matsuri du Japon à Saijo (Hiroshima), ma participation à une récolte de riz à saké (sakamai) et, bien sûr, la cérémonie d’intronisation de Saké Samouraï.

Entre temps, je vous rappelle que le SIAL commence la semaine prochaine et qu’il y aura du saké sur le stand du Japon!!

 

 

Je me rendrai aussi à Turin dès la fin de la semaine pour le plus grand événement “Slow Food” au monde intitulé: “Salone del Gusto” où seront présents des producteurs de Saké ainsi que l’un de mes illustres professeurs de Saké: Matsuzaki Sensei.

 

Je vous laisse quelques photos de l’incroyable cérémonie pour vous faire patienter et vous retrouve dès mon retour d’Italie!

 

Sylvain Huet

(ps: pour les journalistes et autres personnes qui cherchent à me contacter rapidement, je laisse ici exceptionnellement mon téléphone: 06.24.80.67.68)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PS 2: un grand merci au photographe Matthieu Zellweger qui m’a suivi pendant mon séjour et a réalisé de magnifiques photos (touts droits réservés @Matthieu Zellweger 2012 et www.nihonshu.fr)

Both comments and pings are currently closed.

2 Responses to “Votre serviteur nommé Saké Samouraï par les producteurs japonais”

  1. [...] faut dire que le titre décerné à Sylvain récemment (ici les photosde la remise du titre sur son blog), au-delà de l’effet folklorique produit pas les mots [...]